Clair-Obscur de Israël Horovitz

Clair-Obscur – Israël Horovitz

En effet, le sujet est assez déconcertant : une famille de Noirs prend une pilule afin de devenir blanche, c’est-à-dire de se libérer socialement de la domination blanche. Cependant ce changement n’affectera pas leurs attitudes culturelles et ne changera pas leur passé.

Les noirs américain n’ont pas de patrie.
Ils sont en Amérique chez eux et aliénés, comme les autres américains, mais eux savent qu’ils le sont. Les noirs américains sont le produit de l’industrie moderne au même titre que l’électronique, la publicité et le cyclotron.
Ils sont les hommes que le paradis spectaculaire doit à la fois intégrer et repousser.

 

 

Mise en Scène : Daniel Jové

Louise Cor
Blandine Delamarre
Caroline Merlin-Lavoie
Meven Royo
Anne-Lise Lude

Photos : Paul Reydet
Régie Générale : Amélie Triboulard
Régie Lumière : Elodie Duc-Martin
Régie Son : Cynthia Guadalure
Percussion : Alexi Martin